Recent Posts

dimanche 6 décembre 2020

Le Grand Livre des Esprits de Noël, de Richard Ely et Frédérique Devos

La période de fin d'année fourmille de rituels anciens, de coutumes transmises de siècle en siècle qui animent nos tables de fêtes sans que nous en ayons vraiment conscience. Ce livre vous invite à découvrir les secrets de créatures fabuleuses : Les Eflfes, les Tomtes, les Nisses et les Lutins qui courent sur la neige, se faufilent dans les airs, portés par les tempêtes jusqu'à nos cheminées.

A l'approche de Noël, lorsque les vents de l'hiver se glissent sous les portes, nombre d'êtres s'échappent des montagnes, des forêts et des territoires sauvages, pour errer sur les chemins de campagne. Beaucoup participent pleinement à la joie et aux célébrations qui ponctuent la saison. Derrière le Père Noël, Saint Nicolas, la Befana, des dizaines d'Esprits s'éveillent lorsque s'endort la terre. Si ces derniers nous comblent de merveilles, d'autres font naître bien des frissons : Fantômes, Sorcières, Garous, Krampus... Tous ont leur rôle à jouer, leur présence n'est pas anodine...

Ce livre vous fera entrer dans le cortège magique de l'hiver et de son solstice de lumière !


Après Le Grand Livre des Esprits de la Nature et Le Grand Livre des Esprits de la Maison, Richard Ely et Frédérique Devos nous régalent à l'arrivée du froid hivernal avec Le Grand Livre des Esprits de Noël (paru aux éditions Trédaniel).

Asseyez-vous au coin du feu, près du sapin tout juste décoré et partez à la découverte des "fées, lutins, fantômes et autres créatures magiques de l'hiver".

Ce magnifique ouvrage s'ouvre sur une citation du célèbre elficologue Pierre Dubois : "Les mythes, les loups-garous, les fées, les dragons, les nymphes des ruisseaux, les rituels, les croyances, ne meurent pas mais voyagent avec nous au coeur du temps..."

Et c'est en effet à un fabuleux voyage que nous convient Richard Ely et Frédérique Devos. Loin d'être un simple abécédaire recensant les Esprits de Noël, ce livre nous les présente en détails sous la plume de Richard Ely et au travers des sublimes illustrations de Frédérique Devos. On (re)découvre également les traditions inhérentes aux fêtes de fin d'année : la place vide à table au soir du réveillon, l'origine des cadeaux, la traditionnelle bûche qu'elle soit dans votre cheminée ou sur votre table joliment dressée.

Richard Ely et Frédérique Devos nous offre une fois de plus un livre riche de par ses textes et ses dessins dont la qualité n'est plus à démontrer. Le Grand Livre des Esprits de Noël est un indispensable à glisser sous le sapin pour rêver, voyager et s'amerveiller. Les Editions Trédaniel et L'Etrange Librarium vous proposent de tenter votre chance et de remporter un exemplaire de cet ouvrage ICI !

Lady Fae

dimanche 15 novembre 2020

Transfert, de Jonathan Degrelle


1967 - L'Allemagne a gagné la deuxième guerre mondiale et règne sur le monde. Max, un officier nazi sur le chemin de la rédemption, envoie Isaac, un survivant d'un camp de concentration, dans le temps afin de récupérer le mécanisme révolutionnaire qui a fait basculer l'issu du conflit. Mais de retour en pleine deuxième guerre mondiale, Isaac se retrouve face à un mystérieux et impitoyable agent nazi également à la recherche du mécanisme. 
Jonathan Degrelle nous avait fait découvrir son premier court métrage intitulé Orphyr. Après nous avoir régalé avec ce dernier il nous revient aujourd'hui avec Transfert dont il signe, avec Karim Cheriguene, le scénario.

Financé en 2015 sur la plate-forme Ulule, la réalisation du court-métrage a su s’entourer d’une équipe de professionnels et cela se ressent dès les premières images. Tourné sous la forme d’un huis-clos de science-fiction, saupoudré d’une influence assumée au genre Slasher des années 80, Transfert nous plonge dans un postulat maintes fois abordé sans jamais lasser : la boucle temporelle. 
Savant fou Nazi, machine à remonter le temps, paradoxe et voyageur temporel déboussolé rythment ce récit effréné qui démarre simplement et prend rapidement de la vitesse. 

Les enchaînements de cadrages et les chorégraphies millimétrées s’alternent avec brio, emportant le spectateur dans un tourbillon d’action. On ne peut seulement regretter que cela ne demeure qu’un court-métrage tant la qualité est au rendez-vous et l’envie se mêle à la frustration d’en voir plus sur ce récit. Un court-métrage qui mériterai tout les atours d’un grand.

Lord Kavern


1942 - La Seconde Guerre Mondiale s'intensifie avec l'entrée ne guerre des Etats-Unis. Le camp allié multiplie les victoires et prend le dessus sur l'Allemagne Nazie et les nations de l'Axe. Au même moment, dans un laboratoire français, un scientifique met au point une invention qui pourrait garantir la victoire des forces alliées... Ou assurer leur défaite.

C'est avec ce texte que débute Transfert lors d'un générique d'ouverture aux allures de roman graphique. Jonathan Degrelle et son équipe ne laissent rien au hasard dans un film qui plonge son spectateur dans le vif de l'action et ne lui laisse aucun répit.
Le jeu des acteurs, les décors, la mise en scène et la photographie extrêmement soignés n'ont rien à envier aux grosses productions que nous pouvons voir dans les salles obscures.
Transfert mériterai grandement de devenir à l'avenir un long métrage tant les 13 minutes semblent insuffisantes pour rendre justice au travail de l'équipe !

Lady Fae