Recent Posts

mardi 12 novembre 2019

Retour sur la programmation cinéma jeune public des Utopiales 2019


L’avis d’Etoile, 8 ans

Cette année, la sélection de films pour les plus jeunes s’est assez considérablement étoffée au festival, avec une programmation accessible dès 4 ou 6 ans. Des choix judicieux (série de courts-métrages ou courts films d’animation en lien avec les thèmes développés pour les « grands ») et variés, des formats parfaits pour les enfants.

Etoile, 8 ans, cinéphile avertie et déjà auteur de plusieurs chroniques cinéma pour l’Etrange Librarium, nous livre ses impressions sur les projections auxquelles elle a pu assister :

"Au plus près de la Lune", séance de courts-métrages
Cette séance proposait aux plus de 4 ans une série de 4 courts-métrages ayant pour personnage principal la Lune. Pour commencer, l’incontournable "Le voyage dans la Lune" de Georges Méliès.

Etoile, née en 2011, a eu du mal à accrocher au visuel de ce tout premier film de science-fiction de l’histoire du cinéma, mais a trouvé l’histoire "rigolote" notamment lorsque les astronautes "se font "courir après par les sélénites". Un petit bijou que ce film qu’il n’est pas inutile de présenter au jeune public afin d’évoquer avec eux l’histoire du cinéma. 


"Dancing on the Moon", de David Fleischer, est une petite animation de 1935 mettant en scène un couple de chats qui se trouve séparé au moment d’embarquer pour la lune. Monsieur fait donc le voyage seul. Alors que les autres couples s’amusent, il se morfond et attend le retour auprès de sa dulcinée. Un petit film rythmé, petite prouesse pour l’époque, qu’Etoile a apprécié mais qu’elle a trouvé "trop triste" et "avec une fin injuste". 


"Felix the cat in astronomeows " est un cartoon de 1928 dans lequel le célèbre petit chat "va sur Mars, il discute avec le roi. Un ennemi approche. Félix fait appel à ses amis chats pour le rejoindre sur Mars". "C’était très drôle". Un petit épisode à visionner ici :


Dans "Boo Moon", film de 1953, Casper le fantôme réussit à se faire des amis "qui enfin n’ont pas peur de lui", sur la Lune. Etoile a été très touchée par ce court-métrage sur la différence, qu’elle a trouvé "vraiment très beau". 


"La Luna", d’Enrico Casarosa est un court-métrage Pixar de 7 minutes "vraiment extraordinaire, du très bon travail", "c’est très émouvant, c’est très super". Beau, poétique, ce petit film onirique suivant un jeune garçon à la découverte de l’étrange travail de ses aînés est toujours très bien accueilli par les petits comme par les grands. 


"Le voyage dans la Lune", long-métrage de Rasmus A.Siversten

"Je dis que c’est vraiment … un très très bon film !" s’exclame Etoile ! Un fermier-inventeur vivant avec un canard et un hérisson apprend à la télévision que la Lune va se trouver sans propriétaire et que le premier Etat à aller s’y poser en obtiendra la propriété. Il construit alors une fusée miniature et obtient un financement du gouvernement norvégien pour rejoindre la Lune. Cependant, la conquête n’est pas gagnée… A travers un film désopilant et un ton léger (qui rappelle un peu Wallace et Gromit), ce film donne aux enfants des clés de compréhension concernant les moyens techniques nécessaires à l’aventure spatiale. "Y a de l’humour, par moments c’est triste, et c’est comme si on se disait dans nos têtes "allez ! allez !", on a envie de les encourager, c’est du suspense !"

. 

Yuki, long métrage de Tadashi Imai

"Yuki … pour moi c’est vraiment vraiment un film… S-E-N-S-A-T-I-O-N-N-E-L !!!!"
Belle histoire que le retour de ce film sur les écrans ! Une jeune distributrice de film française qui a eu un coup de coeur enfant pour ce film l’a retrouvé, en a acquis les droits et l’a restauré et redistribué.
Dans un décor hivernal, un couple d’anciens dans le ciel fait tomber la neige sur Terre et appelle leur petite fille Yuki pour ramener la paix dans un village sur Terre. En cas d’échec de la mission, un sinistre destin attend Yuki… Heureusement, sur Terre, elle se lie d’amitié avec des compagnons qui l’aideront dans sa mission. 
"C’est très émouvant au début. Les scènes de combat font un petit peu peur. C’est aussi très triste car il y a du danger. J’ai trouvé très drôle quand les héros bottent les fesses des samouraïs !".

       
    Yuki, le combat des Shoguns   
    Yuki, le combat des Shoguns Bande-annonce VF 

A noter : le film ressortira en salles en France le 25 mars 2020 ! 
Merci aux Utopiales 2019 pour ce très beau programme !

Athina et Etoile, avec le soutien du Papa d’Etoile, qui l’a accompagnée aux séances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire