Recent Posts

mardi 4 août 2020

Light Of My Life, de Casey Affleck


Dans un futur proche où la population féminine a été éradiquée, un père tâche de protéger Rag, sa fille unique, miraculeusement épargnée. Dans ce monde brutal dominé par les instincts primaires, la survie passe par une stricte discipline, faite de fuite permanente et de subterfuges. Mais il le sait, son plus grand défi est ailleurs: alors que tout s’effondre, comment maintenir l’illusion d’un quotidien insouciant et préserver la complicité fusionnelle avec sa fille ?

Light Of My Life, écrit et réalisé par Casey Affleck, sortira en salles le 12 Août 2020. L'Etrange Librarium revient sur ce long-métrage vu en projection privée. Nous remercions Mensch Agency et Condor Distribution.
Si le projet de Light Of My Life murit dans la tête du réalisateur depuis une douzaine d'années, le film n'a été tourné qu'à compter de 2017 avec, dans les rôles principaux Casey Affleck (le père), Elisabeth Moss (la mère) et Anna Pniowsky (Rag, leur fille).

Dans un futur proche les femmes ont été emportées par un virus, laissant l'humanité ou du moins ce qu'il en reste aux mains des hommes. Dans ce contexte un père veuf tente de protéger sa jeune fille Rag des dangers qui l'entourent puisqu'elle est a priori la dernière surivante d'un virus ayant décimé la moitié de l'humanité.
Casey Affleck nous plonge dans un univers sombre qui n'est pas sans rappeller d'autres longs métrages tel que La Route (pour son côté road trip et la relation père enfant que l'on retrouve) ou Les fils de l'homme (pour le thème de l'humanité en déclin). Pour autant Light Of My Life est une oeuvre à part entière, et si elle prend ses racines dans d'autres films de par son aspect ou le sujet traîté, elle sait aussi s'en défaire pour offrir à son public une histoire à la fois touchante et inquiétante.

Dôté d'une photographie remarquable, d'une musique discrète mais efficace, Ligth Of My Life est un récit post-apocalyptique profond. Porté par un casting d'une justesse remarquable et nous faisant traverser des décors rudes digne d'Into the Wild, ce long-métrage évite bien des écueils inhérents à ce genre de films. Pas de happy end pour ce survival, pas de protagonistes clichés... 
Light Of My Life, qui sort le 12 Août, offre un regard sur le monde d'après, et en ces temps de pandémie où le contact humain devient un danger pour notre (sur)vie) il tombe à point nommer.

Lady Fae

Aucun commentaire:

Publier un commentaire