Recent Posts

mardi 8 octobre 2013

Heroes of the Dark, Saison 1, réalisé par Guillaume Bouiges



Guillaume Bouiges, réalisateur, nous a contacté pour que nous regardions et chroniquions la saison 1 de Heroes Of The Dark. 

Lights in the Night : Une nuit, des étranges lumières traversent le ciel et tombent au sol. Josh et Tom, deux amis, partent à la recherche des cratères, le lendemain. 
Ils n'ont aucune idée de ce qu'ils vont y trouver. L'invasion a commencée, et Tom sera la première victime. Alors que Josh est rejoint par Nicole et Ian, deux rescapés, ils vont se rendre compte qu'ils sont les seuls à pouvoir arrêter les extraterrestres invisibles qui leur ont tendu un piège. 


Intrusion : Le soir du passage d'une comète, une famille observe le ciel avec un télescope. Mais quand une onde lumineuse précédant la comète frappe les yeux de Yann, l'aîné, tout se dégrade. Il va commencer à être malade, à avoir des vertiges, des visions, des hallucinations. Son jeune frère, Alex, va essayer de comprendre ce qui s'est passé. Qu'était cette lumière ? Qu'a-t-elle provoqué ? Comment se débarrasser de cet intrus qui a élu domicile dans le cerveau de Yann ? Et surtout, qui est cet étrange homme en noir qui leur pose des questions et qui planque à côté de chez eux ?


Planet of Shadows : Un chasseur de primes et sa compagne convoyant un détenu sont débarqués sur une planète inconnue et probablement hostile. Mais c'est au sein du trio que les tensions vont commencer à monter.

Après avoir vu ces trois épisodes force est de constater que nous sommes agréablement surpris de part la qualité filmique. On reconnait bien les clins d'oeil du réalisateur aux grand classiques du genre : Pitch Black, Predator, Rencontres du troisième type..
Bien que réalisé avec peu de moyens, les trois courts métrages démontrent un talent certain tant dans la façon de filmer que dans le jeu des acteurs et l'ingéniosité des effets spéciaux malins et efficaces.
En effet les acteurs sont crédibles face à la caméra, les musiques appropriées, les bruitages réalistes... Même si parfois les scénario est prévisible (en même temps se sont des clins d'oeil à des films bien connus ce qui implique un air de déjà-vu !) nous ne sommes pas déçus.
On note une nette progression de la qualité plus on avance dans la saison (à noter que chaque épisode est indépendant et constitue une histoire à part entière). 
Les décors et costumes sont bien choisis et collent à l'ambiance des films qui alterne tension et touches d'humour. Dans un soucis de réalisme le réalisateur a même fait appel à André Darcheville, ufologue, pour un des épisodes. 
De belles perspectives si l'équipe continue ainsi. Le potentiel est certain et nous souhaitons que le réalisateur s'épanouisse encore dans ses futurs projets et continue de captiver son public !

Il est possible de se procurer le DVD de la saison 1 en contactant Guillaume Bouiges ou via la page Facebook officielle de la série : Hereos of The Dark  

Lady Fae

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire