Recent Posts

dimanche 30 juin 2019

Exoone, de Jack Feret


Pour la première fois, l’homme veut renvoyer vers une lointaine planète un vaisseau spatial "Exoone".
A l’issue d’un voyage long de cinq siècles, l’intelligence artificielle embarque procédera à la fécondation des gamètes humains, puis à l’éducation des enfants nés à bord et chargés de coloniser "Terra 2". Mais les dysfonctionnements d’un élément clef de la propulsion amènent Tatiana, docteur en physique quantique, et son équipe à rejoindre, quelques heures avant la mise à feu, Exoone en orbite stationnaire au large de la Lune.
La réparation étant impossible, le centre opérationnel de lancement décide de suspendre le compte à rebours.
Tatiana constate alors qu’il continue à bord où le temps semble s’accélérer. Le vaisseau, en dépit des efforts du "COL", part vers une destination inconnue. La jeune femme, prisonnière avec ses compagnons d’aventure ,constate de nombreuses anomalies et est bientôt confrontée à un invisible "interlocuteur". Celui-ci fera de terribles révélations sur la finition initiale, qui remettront tout en question. 
Comment Tatiana vivra-t-elle les épreuves auxquelles sera soumise, malgré l’angoisse et les frayeurs qui sont le lot quotidien de ce petit groupe de Terriens ?
Et ce qu'elle vit, est-ce bien réel ?

A L'Etrange Librarium, il y a des auteurs qu'on aime lire et relire avec un plaisir toujours renouvelé, des "habitués" qui nous ont fait découvrir "leur patte" et leurs univers littéraires aux travers de leurs récits. Jack Feret est de ces auteurs et nous avons lu Exoone, son roman sorti en 2017, qui a reçu pour distinction le premier prix en Littérature Générale au 8ème salon du livre de Chaniers.

Exoone est une histoire de science-fiction de type Hard Science se déroulant dans un avenir pas assez proche. Les états du 21ème siècle ont vus leurs frontières, leurs populations et leurs gouvernement fusionner pour former de nouvelles puissances. Mais l'humanité reste égale à elle-même, et comme dans toute son histoire, elle s'est entredéchirée jusqu'à épuiser les ressources et rendre sa propre planète inhabitable. Sortant très affaiblie d'une période de guerre intensive appelée le temps des troubles, les trois plus grandes nations antagonistes se sont unies pour de bon sans distinction de race, de culture ou de couleur, face à un danger plus grand que toutes les guerres qu'elle a connu : l'extinction finale.

Pour échapper à ce destin funeste et face à l'inéluctabilité, après avoir épuisé les ressources de la Lune puis de Mars, les humains unifiés s'apprêtent à lancer Exoone. Ce dernier sera le premier vaisseau susceptible d'amener des embryons congelés au bout de cinq siècles de voyage spatial jusqu'à Terra 2, une nouvelle exo-planète habitable reproduisant les conditions terrestres. Mais alors que le lancement est proche, l'arche spatiale et l'IA qui lui sert de super ordinateur s'emballent, et emportent l'équipe de techno-scientifiques venu réparer l'anomalie, dans un voyage vers l'inconnu.

Exoone est de ce genre de récit qu'on pourrait rapprocher de films tels que Contact, Event Horizon ou de romans graphiques tel que l'excellent Shangri-La, (prix littéraire à Angoulême). Exoone partage avec chacune de ces références des éléments narratifs et des questionnements en commun : Sommes nous seuls ? L’humanité est-elle abandonnée des Dieux ? Si nous ne sommes pas seuls, et aux vues des probabilités de développement proportionnel d'autres être à l'échelle de l'univers, pourquoi ne nous ont-ils toujours pas contactés ? L'humanité, même unifiée doit elle éternellement répétée les mêmes erreurs de son histoire ? Comment une entité "non humaine" supra intelligente ou plus évoluée réagirait face aux travers de l'humanité ? Pourquoi ne pas avoir pris conscience plus tôt du désastre écologique et démographique au lieu d'essayer d'aller implanter l'humanité ailleurs afin de pérenniser son existence et piller à nouveau les ressources d'une planète ?

Des questions et des enjeux très actuels dont Jack Feret s'empare et joue avec un talent d'écriture certain. Constitué comme un récit jonglant entre le huis clos du vaisseau spatial et la situation sur Terre des dirigeants du programme essayant de ramener celui-ci à son point d'origine. On y retrouve la relation qui lie une mère, responsable de ce projet, et sa fille scientifique, piégée dans l'Arche et liées par un étrange lien psychique, fleurtant par moment avec le métaphysique et le spirituel et toutes les bonnes recettes d’un huis clos. Le mystère se tisse entre l’environnement carcéral de ce vaisseau parti à la dérive et l’équipe du programme spatial resté sur terre, cherchant un moyen de ramener son personnel, comme dans l’écho d’une mission Apollo de plus grande ampleur. 
Le roman sait habilement jouer de ces codes, de la relation des différents protagonistes pour faire monter la tension et dévoiler le mystère de "cette anomalie" qui a précipité le lancement d'Exoone.

Exoone est un récit de Hard Science habile et intelligent, qui vous transportera dans le vide ténébreux et mystérieux, entre les étoiles et dans un huis clos froid et étranger, là où les concepts chers à l'humanité : le temps, la matière, la distance et l'âme perdent tout substance.

Lord Kavern 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire