Recent Posts

mardi 13 mai 2014

The Amazing Spider-man - Le destin d'un heros


On se fait un toile ?

Après un premier film, "The Amazing Spider-man", réalisé lui aussi par Marc Webb (nan je ne ferais pas la blague, elle est déjà trop usagée) sorti en 2012, voici le second volet. 
Dans le premier opus, Peter Parker (interprété par Andrew Garfield), à la suite d'une morsure d'araignée radioactive, découvrait ses pouvoirs. Fort attristé de n'avoir pu empêcher le meurtre de son oncle Ben, il décida alors de devenir Spider-man pour éradiquer le crime de New York. Après s'être fait la main sur quelques malfrats de base et avoir séduit Gwen Stacy (interprétée par Emma Stone), Spider-man affronta le méchant du film, soit le Lézard.
Arrivée peut être trop rapidement après la trilogie "Spider-man" de Sam Raimi, ce premier épisode, à mon goût, pêchait du fait qu'il revenait trop sur les raisons de la naissance du héros.
Dans ce 2ème Épisode, Peter Parker devra faire face au danger destructeur d'Electro (interprété par Jamie Foxx) ainsi que d'un autre ''super vilain'' que je préfère ne pas vous dévoiler au risque de spoiler honteusement. Au niveau du visuel et de la 3D lors des séquences d'actions, je ne peux qu'acclamer la prouesse.
Préférant ne pas rentrer dans le débat du qui entre Webb et Raimi aura le mieux adapté Spider-man à l’écran, les personnages de comics ayant autant de lignes directives qu'ils auront eu de dessinateurs, il devient vite compliqué de juger sur la fidélité !
Mais cela ne pardonne pas tout ! Ayant moyennement apprécie le premier film, je pensais avant visionnage que ce deuxième allait rentrer plus dans le vif du sujet et nous accorder enfin ce que j'attendais d'un Spider-man. Au lieu de ça, j'y ai trouvé (sans spoil s'il vous plait) des méchants aux motivations absurdes et l'interminable dénouement sentimentale entre Peter Parker et Gwen Stacy.
Que l'on s'accorde, je n'ai rien contre l'idée de base d'inclure de la romance dans un film de super héros ! On se souvient tous de la version de Sam Raini pour la scène du baiser ''renversant'' entre Spider-man et Marie-Jeanne. Mais cet attrait ne devrait pas prendre trop de place dans la vie d'un justicier !
Attardons nous sur un autre point noir du film qui est l'humour de Spider-man. Ok on est tous d'accord sur ce point : Spidey chez Marvel a la réputation d'un petit rigolo qui balance vannes sur vannes, mais là … je pense qu'il y exagération !
Loin d'être un mauvais film mais plutôt décevant pour ma part, je ne peux que vous inviter à aller le voir afin de fonder votre propre opinion !


Munch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire