Recent Posts

dimanche 14 septembre 2014

Merlin, de Jean-Luc Istin, Eric Lambert et Bruno Stambecco


"La Bretagne...
L'Île des forts...
En une époque où les anciennes traditions disparaissent pour laisser la place au culte du Dieu Unique, Ahès, une déesse celte, cherche à enrayer l'expansion du christianisme.

Pour cela, elle ordonne la naissance d'un messie des anciennes croyances pour mener le combat et repousser à tout jamais l'envahisseur chrétien.

Fils d'un esprit des airs et d'une vierge, Merlin suivra-t-il les voies qui lui sont tracées ?"

"Merlin" paru à partir de 2000 chez Soleil est une série porté par Jean-Luc Istin au scénario, Eric Lambert au dessin et Bruno Stambecco à la couleur. Le tome 11 intitulé "Le Roi Arthur" vient de paraître (10/09/2014).

Si vous aimez les légendes Arthuriennes je vous recommande vivement cette série. Les auteurs sortent quelques peu des sentiers battus et jouent la carte de l'Héroic Fantasy pour revisiter le mythe de Merlin et le faire découvrir à un public nouveau.

Le scénario, entre les mains de Jean-Luc Istin...

Même si la narration reste linéaire et proche de ce qu'on connait déjà de Merlin l'ensemble est agréable à lire (et à relire !). 
Onze volumes ne sont pas de trop pour se consacrer à la complexité du personnage principal. En effet Merlin est né de l'union d'un esprit et d'une vierge pour accomplir une mission et non pour avoir une existence libre. Il se trouve à la croisée des chemins entre les anciennes croyances de la Bretagne Moyenâgeuse et l'apparition d'une nouvelle religion prônant un Dieu Unique. Merlin est appellé à combattre l'envahisseur Chrétien mais dans ces temps où régnent l'incertitude sa tâche ne sera pas aisée. D'autant que ses repères s'effritent peu à peu : le Maître de Merlin, Blaise le druide devient en effet prêtre.
Les personnages évoluent dans une période instable et montrent leur faille et leur faiblesse. Cela permet de conserver un certain suspens tout au long de l'histoire. Le lecteur sera sans cesse amener à se demander quelle voie vont choisir les personnages et quelle sera l'issu du combat.
L'univers mêle féerie et fantastique au monde réel et créé ainsi une richesse tout au long de la série.
Jean-Luc Istin signe un scénario riche qui permet pour les profanes de découvrir Merlin. Les adeptes, quant à eux, redécouvriront avec plaisir les personnages qui peuplent les légendes Bretonnes.

... Le dessin et la couleur, Eric Lambert et Bruno Stambecco

Le récit est porté par un dessin élégant qui évolue tout au long de la série et par un encrage qui devient au fur et à mesure de la lecture plus synthétique et plus efficace. 
Eric Lambert offre au lecteur des dessins riches tant au niveau des personnages et de leurs costumes que des très beaux décors. Le coup de crayon du dessinateur sert parfaitement un récit tourné vers les légendes celtes.
La colorisation signée Bruno Stambecco appuie bien l'encrage, enrichie les planches dessinées et encrées par Eric Lambert et les met en valeur.
L'ensemble trouve son équilibre et rend la lecture fort agréable. 

Entre scénario soigné et dessins de qualité la magie opère et le lecteur se trouve transporté dans cet univers captivant.

Lady Fae



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire