Recent Posts

mercredi 8 juillet 2015

Interview d'Elena Guimard


L'Etrange Librarium: Bonjour, pouvez-vous vous présenter et parler de votre parcours, présenter votre roman à nos lecteurs ?

Bonjour à tous et à toutes,
J’ai commencé à vraiment écrire et m’investir dans ce projet (ndlr : voir notre chronique du T1 de la Saga "Le Sang de la lignée") voilà maintenant trois ans. Auparavant j’avais maintes fois "démarré"un livre, mais à l’époque j’essayais d’écrire à la main, sur un simple cahier. Ce qui a tout révolutionné c’est l’ordinateur, la facilité de déplacer les mots les phrases les chapitres de pouvoir corriger au fur et à mesure et surtout d’employer certains logiciels de correction. 
Pendant plus d’un an j’ai repris toutes mes bases de français, je ne suis pas toujours licenciée en littérature, mais j’arrive à véhiculer mes idées et sentiments sur la page blanche et cela me comble.

E.L : Tout d'abord, qu'est-ce qui vous a amené à écrire ?

J’ai toujours eu l’envie d’écrire, j’ai énormément lu. La lecture a toujours été ma bouée de sauvetage, me permettant de voyager et de rêver. Allant parfois jusqu’à me couper du quotidien. Donc, un jour, c’est sorti et moi aussi j’ai raconté les histoires qui naissaient dans ma tête.

E.L : Quelles ont été vos sources d'inspiration ? (En littérature, au cinéma, votre expérience personnelle alimente-t-elle vos récits...) Qui sont vos maîtres et coups de coeur en littérature et dans le septième art ?

L’inspiration, certainement quand j’ai été assez frustrée de ne pas trouver la suite des aventures d’Anita Blake, je les ai donc achetés en anglais et les ai laborieusement traduites? A force d’écrire et de reprendre les mauvaises traductions de Google j’ai fini par ouvrir une page vierge et à noter ma propre histoire.
Mon expérience personnelle n’intervient dans mes écrits que par la volonté de mes personnages d’être en accord avec eux-mêmes.
J’ai énormément d’auteurs qui m’ont marqué et je ne ferais injure à aucun d’eux en l’oubliant, donc je ne donnerais aucun nom.

E.L : Comment s'est organisé le travail d'écriture ? Avant et après la publication ? Pendant l'écriture, le moment de la journée où vous écrivez le mieux ? Un rituel autour de l'écriture ?

Le premier tome de La Saga de la lignée est sorti très vite, l’histoire se déroulait au fur et à mesure que je l’écrivais. Il me suffisait de m’endormir le soir avec un début d’idées et le matin je me précipitais sur l’ordinateur pour coucher le tout sur mon écran. Le plus dur a été la correction, c’est à ce moment-là que je me suis le plus rendu compte de mes lacunes et j’ai commencé à y remédier. Les deux autres tomes se sont enchainés, l’histoire se devait d’aller à son terme.
Pas de rituel pour moi, mon ordi est dans un couloir au centre de la maison, donc à tout moment j’y ai accès, un mot par-ci, une phrase par-là et les histoires s’écrivent.
Ensuite, le choix d’être auteur indépendant s’est imposé de lui même, j’ai horreur d’attendre (tiens ! Comme Alban) J’ai donc pris la décision de m’autoéditer. Beaucoup d’heures de travail supplémentaires et un temps infini sur les réseaux sociaux. Le Sang de la lignée est aujourd’hui apprécié par de nombreux lecteurs et lectrices et je suis satisfaire de ce choix qui ne semblait pas évident à l’époque. Aujourd’hui j’ai la trilogie du Sang de la lignée aussi en livre édité, un recueil de petites nouvelles, et mon dernier né La Bastide aux loups qui est encore sur la première page de la sélection Amazon en romance fantasy depuis maintenant plus de six mois.

E.L : Au-delà du côté fantastique du roman, on découvre une part érotique. D'où vous est venu l'envie, d'ajouter de l'érotisme à un roman de vampires ?

Tout simplement parce que quand il y a de la vie et des sentiments l’érotisme suit naturellement, cela fait partie de notre vie. Et quoi de plus érotique dans la littérature qu’un vampire mâtiné d’incube, créature de légende se nourrissant de rêves.

E.L : Autre chose à nous faire partager ? Vous avez carte blanche ! (lien vers votre site, page facebook, remerciements, accueil de votre ouvrage par les lecteurs...)

D’abord et avant tout des remerciements : à tous ceux qui me suivent et me soutiennent sur les réseaux sociaux, un merci aussi aux grenouilles de CoCyclics (Tremplins de l’imaginaire) vous avez su me montrer mes erreurs et avez grandement contribué à ce que je suis devenue. Ma famille que j’aime de tout mon cœur.

Quelques liens :
- Page auteur Amazon où vous trouverez tous mes écrits

Merci à vous d’avoir lu mon interview jusqu’au bout !



Propos recueillis par Lady Fae

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire