Recent Posts

dimanche 5 juillet 2015

Le Sang de la Lignée, de Elena Guimard, Tome 1 Flashback

 
Alban est une aberration, enfin c’est ce qu’il pense. Car il est le seul spécimen de vampire qu’il connaît, mais en prime c’est un drôle de vampire.
Bien qu’il se nourrisse de sang, il lui faut aussi du sexe afin d’accomplir sa transformation et prendre la pleine puissance de ses capacités.
Voilà plusieurs vies qu’il est solitaire. Puis soudain tout s’enchaîne, il en découvre d’autres de sa race, dont certains de sa filiation, il commence à avoir les réponses aux questions qu’il se posait. Mais cela ouvre la boîte de Pandore et les interrogations deviennent aussi nombreuses que les réponses.
Ensuite la rencontre avec cette fille... Pourquoi n’arrête-t-il pas d’y songer ? 

FlashBack est le premier tome d'une saga intitulée "Le Sang de la Lignée" écrite par Elena Guimard.
Si le thème abordé, les vampires, a maintes fois été repris que ce soit en littérature ou au cinéma, l'auteur explore de nouvelles pistes.

Ses créatures ne sont plus les tueurs sanguinaires tels que nous les avons connus dans les oeuvres de Anne Rice ou chez Bram Stoker. Elles ont bien sûr toujours besoin de sang pour vivre mais également de sexe. Les vampires d'Elena Guimard vivent au grand jour, mènent une existence quasi-normale aux côtés des mortels, ils naissent, meurent et enchaînent, à l'instar des chats, de nombreuses vies.

Cette normalité ne gâche rien et ne démystifie pas l'image du vampire séduisant a laquelle nous avons été habitué. Bien au contraire l'auteur table sur l'attirance que l'on peut avoir vis-à-vis des ces êtres envoûtants pour faire de son ouvrage un roman érotique.

L'oeuvre s'adresse à un public averti sans jamais tombé dans la vulgarité. Erotique oui, pornographique non ! 
Elena Guimard plonge son lecteur dans un univers inconnu : la face cachée des suceurs de sang. Au travers d'une romance, elle nous entraîne dans une saga passionnante et originale.

Son écriture fluide et un rythme soutenu tout au long du tome 1 nous donne envie de découvrir la suite des aventures d'Alban. Preuve est faîte qu'en matière d'érotisme la gente féminine n'est pas en reste. 

Lady Fae

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire