Recent Posts

dimanche 26 juin 2016

Alexis et le Trésor Perdu, de Rémy Brument-Varly



Alexis est de retour ! Une année après la libération du pays par les jeunes des quartiers pauvres, Magda retrouve un ancien ami qu'elle n'a pas vu depuis des décennies. Il recherche un livre qui pourrait le conduire à un trésor inestimable.
Seul Alexis peut le retrouver grâce à son don. Seulement, il a promis à ses parents de ne plus l'utiliser...

Dans ce second opus des aventures d'Alexis, le régime des Sept Sages est à présent tombé et Alexis vit avec ses parents réunis dans une société en pleine construction. L'auteur Rémy Brument-Varly nous entraîne non plus dans une révolution face à un pouvoir totalitaire mais dans une chasse au trésor. 
On retrouve les protagonistes de "Alexis et le livre clos" : Le héros Alexis, Khéops et Magda, devenue  entre temps et sur le tard écrivain à succès. Des évenements et des rencontres vont les lancer dans une quête nouvelle.

Rémy Brument-Varly évoque, comme dans le premier opus, le pouvoir des livres et de la culture dans un univers d'anticipation. 
Si "Alexis et le livre clos" ne nous permettait pas de savoir si nous étions dans une projection future de la terre ou dans une uchronie, le second roman lève le voile. Il use de références littéraires connues et donne envie de se replonger dans les classiques du genre.
Si le premier tome m'avait paru court avec des évènements s'enchaînant parfois trop rapidement, le deuxième volet vient étoffer le récit tout en conservant le rythme. Cela fait de l'ensemble un ouvrage agréable à lire, cohérent et parfaitement accessible au jeune public auquel il est destiné.

Ce roman est une invitation à la lecture, et une ouverture pour les jeunes lecteurs qui pourront se tourner ensuite vers les classiques de la littérature.

Lord Kavern


2 commentaires:

  1. La lecture n'a pas été un complèment ou un loisir littéraire aux vingtième et début vingt et unième siècle,elle a été un poumon d'oxygénation des arts et de la science.Mais ,à mon avis,depuis une dizaine d'années l'ascension fulgurante des sciences de la communication,la propagation hallucinante de l'information via web,la mise à la disposition de la culture sur écran tactile,a dévié l'instinct naturel humain d'acquérir la connaissance par la lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Dans vouloir vous contrarier si le fait de lire était si naturel il n'y aurait pas des gens qui dévorent les livres et d'autre qui ont bien du mal à ouvrir un livre .de plus si c'est si naturel expliqué à moi svp pourquoi nos enfants apprennent à lire en cp et pourquoi certain accroché et d'autre pas.
    Pitié dotée au moins logique dans ce que vous mettez !!!!!

    RépondreSupprimer