Recent Posts

vendredi 3 mars 2017

Logan


Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Troisième opus, mettant en scène le personnage de Wolwerine, Logan est aussi le dernier film dans lequel Hugh Jackman incarnera ce héros. L'acteur a en effet annoncé sa volonté de ne plus revetir ce costume aux griffes acérées.
Patrick Stewart, aka Professeur X, à 76 ans, endosse lui aussi une dernière fois le rôle de Charles-Xavier.

Ce long-métrage est une adaptation du comics Marvel "Old Man Logan" réalisé par James Mangold (qui avait également signé "Wolwerine: Le combat de l'immortel". Nous avons pu le découvrir en avant-première au Cap'Cinéma de Carcassonne.

(Old Man) Logan nous plonge donc en 2029 dans un road-movie poussérieux et désespéré. Notre héros bien loin des hauts faits des X-Men est devenu chauffeur de limousine afin de subvenir aux besoins du Professeur X, grabataire, dangereux et incontrôlable.
Hugh Jackman campe parfaitement un Logan maladif et au bout du rouleau qui ne comprend pas pourquoi ses pouvoirs de régénération l'abandonnent. Redevenu simple citoyen mortel, l'époque des mutants et des héros semble révolue. C'est là qu'entre en scène une jeune mutante lui ressemblant. Cette dernière va l'entraîner dans une ultime aventure bien malgré lui.

Logan est un film qui oscille entre scènes d'actions au rythme effréné, poursuites décoiffantes et longueurs contemplatives. Il est à noter que bien que malade, Logan, comme un tigre blessé, n'en demeure pas moins dangereux et les scènes de combat sont d'une violence rarement atteinte avec ce personnage.
Ca tranche dans le vif, ça empale à tout va. Fin du breack pour Logan !!! Il signe là un baroude d'honneur sanglant accompagné de la jeune mutique X-23 (admirablement interprétée par Dafne Keen).
Le long-métrage s'apparente à d'autres films comme Looper ou Interstellar mettant an scène une amérique profonde et rurale dans laquelle s'inscrit une technologie avancée : un contraste entre ruralité et modernisme futuriste. 
Hors de l'aspect SF de Logan, le film soulève des questionnements sur l'éthique et la génétique. Comme "Monsters" (réalisé par Gareth Edwards), le film aborde les thèmes de l'immigration et du passage des frontières : des sujets d'actualités qui hantent l'Amérique dans un paysage politique complexe.

Un road-movie divertissant qui signe avec brio la fin d'une ère et l'avénement d'une époque incarnée par une nouvelle génération de mutant.


Lord Kavern

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire