Recent Posts

lundi 13 novembre 2017

Attraction, de Fiodor Bondartchouk


Grande était l’ambition de Bondartchouk en se lançant dans le projet de concurrencer les plus grandes références cinématographiques dans le genre de l’invasion alien. Force est de constater qu’il est brillamment parvenu à relever le défi, puisqu’Attraction constitue un excellent blockbuster, qui a rencontré un énorme succès en Russie.

Après avoir subi une avarie, un vaisseau spatial extraterrestre est détecté par les instruments de contrôle aérien humains et pris en chasse par l’armée, qui, en l’absence de réponse à ses sollicitations, cherche à l’abattre. 
Le vaisseau chute sur Moscou, dans le quartier populaire de Chertanovo. Les dégâts sur la ville sont considérables et les morts nombreux, d’autant qu’un grand nombre de curieux avait pris place dans les rues et sur les toits des immeubles afin d’observer le spectacle produit par des chutes de corps célestes. L’armée établit un périmètre autour du vaisseau. On déclare la loi martiale et les habitants sont soumis à un couvre-feu. 

Le trailer et le visuel de l’affiche étant particulièrement alléchants, c’est avec une certaine impatience que je me suis rendue à la projection du film à l’occasion des Utopiales, dans l’espoir d’assister à un beau moment de cinéma de science-fiction, version russe, ce qui est assez inhabituel pour être souligné.
Globalement, Attraction tient ses promesses, et ce, dès les premiers plans, impressionnants par leur déluge d’effets spéciaux. L’action ne manque pas, les effets spéciaux sont techniquement splendides, le vaisseau est esthétiquement original et de toute beauté, limite hypnotique. Fraîcheur et humour sont également au rendez-vous tout au long de l’histoire. 

Le film interroge de manière pertinente la nature humaine et ses réactions face à une situation synonyme de peur, d’inconnu, prompte aux sentiments de panique. Une fois n’est pas coutume, ce ne sont pas les aliens qui font preuve de violence et de méchanceté perverse, mais bien les humains. Nous le comprenons aisément dès la première scène, puisque décision est prise d’abattre le vaisseau inconnu sans véritable réflexion ni aucun scrupule, tant à l’égard de cet OVNI et de ses potentiels passagers qu’à celui des humains, victimes collatérales. A maintes reprises, on constate chez les aliens des réactions d’empathie que les humains semblent avoir perdues, tout autant que leur raison. Réactions ignorées, occultées par des individus aveuglés par la peur, la colère ou un esprit de vengeance. La présence même des aliens est vécue comme une agression, et tout geste de leur part sera interprété comme tel. L’intrusion alien constitue un moyen de cristalliser des tensions déjà très présentes et sert de prétexte à un déferlement haineux. 

Cette finesse dans le traitement du thème ainsi que l’appréciation globalement très positive du film sont malheureusement quelque peu entachées par certains choix du réalisateur. On s’attendrait ainsi à des aliens présentant une apparence plus singulière. L’idée de les recouvrir d’une armure ne manque pas d’intérêt, d’autant qu’elle est de très belle facture (on note au passage l’influence d’autres œuvres de science-fiction), mais la découverte des aliens en eux-mêmes provoque une certaine déception, que la salle peine à dissimuler.
Quant à l’intrigue, elle penche parfois de manière démesurée dans un style « ado » un peu inconsistant, autour d’un lien fort traité par moments à la façon d’une amourette assez banale

Malgré ces bémols, Attraction reste un film qui possède une saveur particulière, caractérisé par des images puissantes et une atmosphère envoûtante. On ne s’ennuie pas un seul instant et les images restent longtemps gravées en mémoire. 
Je vous conseille donc fortement de découvrir cette œuvre ! Elle sera disponible en DVD et Blu-Ray à compter du 6 Décembre 2017 et vous pourrez vous la procurer en suivant ce lien.

Athina

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire