Recent Posts

mercredi 6 juin 2018

Jurassic World - Fallen Kingdom, de Juan Antonio Bayona


Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction.  Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l'île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Jurassic World Fallen Kingdom sort aujourd'hui en salle et j'ai eu le plaisir de le découvrir en avant-première au CGR Carcassonne, partenaire de L'Etrange Librarium.
Il y a de cela 25 ans un certain John Hammond nous entraînait sur Isla Nublar pour l'ouverture de son parc à thème : Jurassic Park, accueillant des dinosaures bien réels ! Nous avions consacré une rétrospective sur la Franchise Jurassic Park en 2014.

L'ouverture de ce parc au public n'eut jamais lieu suite à quelques problèmes "techniques".  En 2015 c'est Jurassic World qui ouvrait ses portes sur la même île. Trois ans plus tard Isla Nublar est de nouveau à l'abandon : les dinosaures sortis de leurs enclos ont poussé à l'évacuation en urgence du parc.

In nomine Pachy, et brachi et spiclypeus minmi !

Nous voilà donc en 2018 et les dinosaures sont menacés par une imminente éruption volcanique sur Isla Nublar. Nous voilà rapidement plongé au coeur d'un dilemme de taille : doit-on laisser mourir ces animaux ou tenter de les sauver pour les évacuer vers un sanctuaire, une île où ils évolueront enfin sans l'intervention de l'homme ?
Sollicitée par Benjamin Lockwood, Claire Dearing entraîne avec elle Owen Grady déterminé à retrouver Blue (car on le sait c'est son amie et bien plus encore !). Mais une fois sur Isla Nublar rien ne se passe tout à fait comme prévu ! Le sauvetage prévu a bien lieu mais Eli Mills mandaté par Lockwood pour superviser l'évacuation des dinosaures est avant tout motivé par les bénéfices qu'il pourra faire en vendant les animaux plutôt que de les conduire dans le sanctuaire paisible censé les accueillir.
Malgré les avertissements de Ian Malcolm, toujours de bons conseils depuis le premier opus de Jurassic Park, les animaux sont évacués d'Isla Nublar et finissent, après moultes péripéties, par prendre la poudre d'escampette ce qui annonce un troisième volet fort prometteur. Preuve est faîte que malgré tout la vie trouve toujours son chemin !

Jurassic World : Fallen Kingdom tient ses promesses. Le trailer dévoilait l'esquisse de scènes d'actions rythmées et d'un scénario abouti sans pour autant trop en montrer afin de garder l'effet de surprise intact !
Et force est de constater que cela fonctionne ! On retrouve, avec le même émerveillement qu'en 1993, les dinosaures en liberté dans les décors luxuriants et sauvages d'Isla Nublar.
L'action est au rendez-vous alternant avec des séquences émotion qui ne peuvent pas laisser indifférent (en particulier la scène du brachiosaure sur le quai) et quelques touches d'humour (faire une prise de sang à un T-Rex ça vaut le détour !). Jurassic World : Fallen Kingdom prend un tournant radicalement différent de ces prédecesseurs : on note une inversion du pathos au profit des dinosaures et non plus envers l'Homme.

Jurassic World : Fallen Kingdom conserve le côté grand spectacle qui fait le succès de la franchise depuis 25 ans tout en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion sur les progrès scientifiques et les limites à ne pas franchir sous peine d'atteindre le point de non retour.

Le casting est également impeccable : on retrouve Bryce Dallas Howard, Chris Pratt, Jeff Goldblum et B.D Wong. Justice Smith (incarnant Franklin Webb), Dianella Pineda (dans le rôle de Zia Rodriguez, paléovétérinaire) et Isabella Sermon (Maisie Lockwood) apporte une touche de fraîcheur au casting. Géraldine Chaplin (la gouvernante du manoir Lockwood) et James Cromwell (Benjamin Lockwood) complètent cette excellente distribution.

Jurassic World : Fallen Kingdom est sans nul doute un chef-d'oeuvre ! L'univers est plus sombre que le précédent opus. Et s'il mise toujours sur une esthétique irréprochable et des scènes grandioses accompagnés d'une BO superbement orchestrée, il a su gagner en maturité grâce à une reflexion plus aboutie de la place de l'Homme sur Terre, sur les dérives des découvertes scientifiques et sur le pouvoir de l'argent sur l'humanité.
N.B : Ne manquez pas la scène post-générique et rendez-vous en 2021 pour la sortie du troisième volet de Jurassic World !

Lady Fae



Je vous recommande également la lecture de l'article consacré à Jurassic World : Fallen Kingdom sur le site Smallthings.


4 commentaires:

  1. For all that praise and as excellent as I think it is, Hereditary isn't quite a masterpiece. losmovies Despite the fact that I was very much invested and riveted throughout the length of the film, there were some detectable pacing issues. 123movies I feel conflicted in saying that because I'm very much a fan of the slow-burn horror style which benefits from a deliberate pace, but I did get the occasional nagging sense that things could've been tightened up just a tad without losing the effect. Some of the scares in the film, often the more "traditional" horror moments, also struck slightly the wrong note with me on a first viewing and were just a hair too campy or on-the-nose given how visionary and restrained the majority of the film is. zmovies And in its ending few minutes, the film really shows its full hand when a bit more ambiguity may have served it better.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bogus comment just to leave 3 links ! Serious ?

      Supprimer
  2. Un film insipide et grotesque. Le scénario multiplie les incohérences et joue la surenchère d'action et d'effets spéciaux. On en prend plein les yeux mais le résultat est complètement indigeste. Je m'attendais franchement à quelque chose de plus travaillé et abouti. C'est clairement le moins bon volet de l'ensemble de la saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois être bon public j'ai pleuré comme une madeleine :-D J'attends le 3 avec impatience du coup !

      Supprimer