Recent Posts

jeudi 19 juillet 2018

Ant-Man et La Guêpe, de Peyton Reed


Après les événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsque Hope van Dyne et le Dr Hank Pym lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de faire la lumière sur des secrets enfouis de longue date…


L'univers Marvel, ce n'est pas uniquement la guerre interstellaire de Thor, des Gardiens de la Galaxie ou du dernier Avengers, c'est aussi celui de l'infinimement petit. Après un premier opus sortis en 2015, Peyton Reed signe à nouveau l'adaptation d'un grand (anti)héros microscopique : Ant-man, ce coup-ci accompagné d'une autre fameuse héroïne Marvel : La Guêpe. Et on peut dire que pour ce retour des aventures de l'homme fourmi, Marvel a su voir grand.


Le premier film ne mettait pas réellement en scène l'Ant-man dépeint dans les comics, un brillant scientifique aujourd'hui devenu vieux (Mickael Douglas), mais plutôt le cambrioleur un peu benêt qui, entrant par effraction chez lui, vole le costume et devient par la force des choses, le nouvel Ant-man.
Ce second volet se déroule deux ans après les évènements de Captain America - Civil War où Scott (Paul Rudd) à pris partis dans l'affrontement de super-héros. Arrêté et assigné à résidence par le FBI, Scott a tourné la page de sa vie de super-héros et se consacre à sa fille. Mais son destin va le rattraper sous la forme du Ant-Man originel, le Dr Hank Pym et de sa fille Hope Van Dyne, la guêpe (Evangeline Lilly) qui l'enlèvent pour lui demander son aide.

Ant-man joue toujours sur le registre anti-héros du premier volet. Le héros est un ancien cambrioleur reconverti dans la sécurité, un peu fantasque et idiot. Il est toujours flanqué de ses trois potes, eux même reconvertis, et encore plus benêts que lui, ce qui contraste tout au long du film avec les autres personnages scientifiques et malfrats. Le premier opus regorgeait d'humour et d'auto-dérision, il en va de même pour celui-ci, les fourmis occupant entre autre plusieurs scènes cocasses.

La mise en scène est particulièrement soignée, extrêmement bien rythmée et le réalisateur s'est amusé des pouvoirs de l'homme fourmi pour amener des retournements de situation de taille !!! Tout y est : humour, action sous toutes les tailles, scènes de poursuites grandioses et microscopiques, interventions gigantesques, moments psychédéliques et multiples références à la pop culture comme dans les gardiens de la galaxie 1 et 2.   
A noter,  la présence de Laurence Fishburne et Michelle Pfeiffer qui font une courte apparition dans le film.
Ant-man, que L'Etrange Librarium a vu en avant-première au CGR Carcassonne, est un excellent divertissement, un Marvel qui ne se prend pas pour un film de super-héros et qui sait jouer d'humour et d'aventures.

Lord Kavern

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire