Recent Posts

samedi 9 août 2014

Le Vampire de Belgrade, de Vuk Kovasevic

 

"Vous y croyez, aux vampires ?
Non probablement pas. Il y a encore quelques années, je pensais dur comme fer que ces saletés n'existaient pas.
Jusqu'à ce que j'en croise un.
Et puis un autre...

Les rues de Belgrade, ravagées par la guerre, sont devenues le théâtre d'un nouveau combat. Une guerre souterraine, larvée. Un règlement de compte entre Échappés de l'Enfer.

Les vampires ne sont pas invincibles, on m'a enseigné les méthodes radicales et je les applique. Ils sont immortels mais, comme le dit la chanson des Cailloux : "Crime is on my side"..."

Le livre s'ouvre sur trois avertissements donnés aux lecteurs je vais commencer ma chronique en en faisant de même ! Lecteurs si vous aimez les histoires de vampire romantiques et que vous les voyez vêtus de somptueux costumes lisez plutôt Anne Rice ! Si vous aimez la bit-lit je vous recommande Lucynda Dubois, un avenir compromis de Delphine Wysocki que nous avions déjà chroniqué sur le blog. Et si par hasard vous avez vénérés Edward et Bella alors relisez Twilight !
Car ce que vous allez découvrir est loin de tout ce que vous avez pu lire jusque-là au sujet des vampires et de ceux qui les combattent !

Qui sont les monstres ?

Vuk Kovasevic, Le Loup, est le narrateur de ce livre. Il revient sur son passé :  Serbe et militaire, il nous raconte qu'il est parti faire la guerre contre les Bosniaques. Mais dans cet univers déjà violent il ne va pas se contenter d'affronter des humains. Sa route va croiser celle de vampires assoiffés et qui ne sont pas du genre "à lâcher l'affaire". 

Dans un premier temps le narrateur nous entraîne à ses côtés dans les combats qu'il mène contre les Bosniaques. Âmes sensibles passez votre chemin, notre héros n'est pas un gentil, c'est un tueur froid (il a la vocation !!!) qui nous décrit sans aucune retenue comment il exécute ses ennemis et le temps qu'il passe pendant les pauses loin du front à "boire jusqu'à tomber. Dépenser sa solde au bordel. Et enfiler toutes les putes qu'on peut".
Jusqu'au jour bien sûr où il découvre l'existence des vampires, créatures qu'il n'imaginait pas réelles. Une autre guerre commence alors pour éradiquer ceux qu'il appelle de "véritables monstres", des "aberrations génétiques", des "créatures apparues dans l'unique but de nous détruire".

Nous voilà donc en charmante compagnie : des militaires considérés par les civiles comme des tueurs sanguinaires et des vampires vus par les militaires comme des monstres. Comme quoi en temps de guerre tout est une question de point de vue !

Un roman original 

Je vous vois venir lecteurs à vous demander ce qu'il peut bien y avoir d'original dans un énième récit peuplé de vampires.
Alors oui oui la littérature re-gorge (faîtes attention à la vôtre !) de vampires qu'ils soient un brin niais (Edwaaaaaaaaaaard !) ou de parfaits gentlemen (Louis, Lestat, Armand...). Mais là je tire mon chapeau à l'auteur ! 
L'univers qu'il a créé pour ses personnages n'a rien de classe, la guerre on le sait, c'est pas bien joli à voir et pourtant on se laisse prendre au jeu ! Terminé les ténébreux vampires vêtus de velours rouge jouant à la perfection du violon pour vous charmer avant de vous.... dévorer ! Place aux combats acharnés et sans merci ! La chasse est ouverte ! En clair : ça va saigner !

L'écriture est incisive (oui oui bon je sais elle est facile !), froide et dure. En parfaite adéquation avec l'ambiance de l'histoire !
J'ai aussi beaucoup aimé les renvois en bas de page avec une touche d'humour (noire) toujours bien envoyée : 
"... un vrai garde-manger ambulant, pour un buveur d'hémoglobine, qui doit avoir les crocs* depuis que j'ai interrompu son goûter.
* Je sais, je sais : c'est MAL d'avoir fait un jeu de mot aussi foireux. Pas pu m'en empêcher."

En un mot on se régale ! Un conseil : quand vous aurez fini de lire ma chronique foncez vous procurer ce roman !
Ce livre m'a été envoyé par la maison d'éditions L'Atelier Mosésu que je tiens à remercier !

Lady Fae

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire